La vie Communale

Chemin de la Reine Anne

 

Avant l’arrivée des Romains, dès la fin du IIème millénaire avant JC date l’ouverture de la voie romaine allant d’Angers par Segré en direction de Rennes, traversant La Guerche. Cette route est connue sous le nom de Chemin de Reine Anne. Occupée au Néolithique et à l’âge du Bronze, cette voie sert de délimitation entre plusieurs communes.

Séparant St Saturnin de St Martin du Limet, elle passe à cent mètres du lieu-dit « la chaussée » et longe une parcelle nommée la Lande Verte.

Il apparaît clairement que cet axe fonctionnait encore au Moyen Age, des mentions écrites en sont la preuve, la religion chrétienne en fournit aussi le témoignage : on l’utilisa sur une bonne part de son parcours pour délimiter les paroisses.

Cette voie a toujours gardé par la suite la dénomination de « chemin de la Guerche » et fut entretenue et fréquentée jusqu’à l’ouverture de la route actuelle, de Roche Poulain au Boulay.     Certaines parties du chemin ont été vendues aux propriétaires riverains, le chemin étant devenu inutile. Elle passait à la Touche Gohier (Renazé), à la Trotterie, la Chaussée, Toucheminot (St Saturnin du Limet).

 

Tout porte à croire que la voie de Rennes à Angers fut de tous les chemins, celui que Robert d’Arbrissel emprunta le plus souvent avant qu’il ne partit fonder Fontevraud

Aujourd’hui, emprunté par les randonneurs et autre amoureux de la nature, le chemin appartient en mitoyenneté aux communes de St Saturnin et St Martin pour la partie comprise entre les Trotteries à la Route de la Crue ; St Saturnin et La Selle Craonnaise pour la portion comprise entre la Route de la Crue et la Houisière.